Les sections du Montmartre à visiter :

LE TEMPS DE L’INATTENDU

17 avril 2021 / Articles, Éditorial-Infolettre

Pâques est la période de l’inattendu. Cela peut s’avérer étrange. Toutefois, voilà ce qui se produit lorsque les Apôtres rencontrent Jésus Ressuscité! C’était vrai pour eux, et vrai aussi aujourd’hui pour nous.

Cet inattendu se présente à chacun et chacune d’entre nous le matin de Pâques. En effet, le fait de la Résurrection du Christ nous lance un appel. Il nous invite à suivre Jésus-Christ dans la grâce de l’Esprit Saint. La joie de Pâques nous redit l’appel à la lumière qui nous est adressé. Jésus-Christ est sanctifié par le Père et envoyé dans le monde pour nous révéler cet appel à la grâce unifiée et transfigurée par la présence de la lumière de Dieu. Puissions-nous suivre Jésus, l’imiter, laisser l’Esprit pénétrer notre cœur et envahir notre vie!

Pour cela, une des actions indispensables, c’est le plongeon dans les Écritures Saintes, dans la Bible, particulièrement dans le Nouveau Testament, sans négliger l’Ancien Testament.

Dans notre monde, c’est cet enracinement dans la personne de Jésus-Christ, à travers notre immersion dans les Saintes Écritures, et dans notre communion avec nos frères et sœurs, qui nous révèle la maturité de notre foi. La foi adulte, ce n’est pas la foi « intellectuelle et conceptuelle » qui s’unit à des définitions philosophiques ou sociologiques. La foi adulte c’est la foi pleinement engagée dans l’immersion de la Parole et dans la vie fraternelle. La relation personnelle avec Jésus-Christ devient alors indispensable pour la foi adulte.

Écoutons saint Ambroise de Milan : « Nous avons TOUT dans le Christ… Le Christ est tout pour nous. Si tu veux soigner tes blessures, il est médecin. Si tu es brûlant de fièvre, il est fontaine. Si tu es opprimé par l’iniquité, il est justice. Si tu as besoin d’aide, il est vigueur. Si tu crains la mort, il est la Vie ».

Pour vivre pleinement la Vie, nous sommes appelés à reconnaître un des éléments essentiels de notre relation à Dieu : « Dieu est fidèle ». La fidélité est un élément fondamental dans nos relations humaines à tous les niveaux. La fidélité à Dieu, la fidélité de Dieu et la fidélité envers nos semblables appellent la patience et la persévérance. J’aime bien voir la fidélité, surtout dans les situations difficiles, non pas comme ‘une crispation nerveuse’, mais comme l’art de la résistance à toutes formes de découragements vis-à-vis de Dieu, du prochain et de nous-mêmes.

Le secret de la patience et de la persévérance, qui nous est si précieux en ces temps de pandémie, réside dans la reconnaissance de l’amour de Jésus-Christ, manifesté d’une manière inattendue et infinie dans le fait de la Résurrection. Ce secret est si simple : L’amour de Jésus-Christ est plus fort que la mort, selon la parole de l’apôtre saint Paul : « Ni la mort, ni la vie ni les anges, ni les principautés célestes, ni le présent, ni l’avenir, ni les puissances, ni les hauteurs, ni les abîmes … … rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu, qui est le Christ Jésus, notre Seigneur » .

Encourageons-nous mutuellement en ce temps pénible. Rappelons-nous QUI EST PLUS FORT QUE TOUT !

Bon printemps à toutes et à tous!

Édouard Shatov


  • Catégories

  • Articles récents

  • Archives


  • Inscrivez-vous à notre infolettre

    Si vous désirez recevoir le commentaire de l'Évangile du dimanche chaque semaine et des informations sur les activités et événements du Montmartre, inscrivez-vous à la liste des amis du Montmartre.

    Êtes-vous inscrit.e, mais vous ne recevez pas l'infolettre ? Veuillez vous inscrire à nouveau. Vous devrez confirmer votre abonnement dans le courriel de confirmation qui vous sera ensuite envoyé. Vérifiez également vos messages indésirables.