Les sections du Montmartre à visiter :

La Puissance de l’Amour

31 janvier 2021        4e dimanche du temps ordinaire, année B – Marc 1,21-28
Lectures de ce jour

L’Évangile de Marc que nous venons d’entendre ce dimanche met en lumière l’enseignement et l’autorité de Jésus. Jésus nous enseigne sur la grâce de la puissance de l’Amour. Après avoir proclamé la venue du Règne de Dieu, la venue de l’Amour de Dieu au milieu de nous, le Seigneur se met à nous expliquer ce que cela veut dire.

Amour qui agit

Ce passage de l’Évangile que nous venons d’entendre attire notre attention sur les mots « enseigner » et « enseignement » qui reviennent quatre fois en quelques lignes. Au début du texte : « Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité… et tous s’interrogeaient : Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité ! » Peut-être, parmi les assistants, certains ont-ils pensé à la promesse que Dieu avait faite à Moïse : « Je ferai se lever au milieu de leurs frères un prophète comme toi ; je mettrai dans sa bouche mes paroles ». Cet enseignement est décrit comme le lien le plus intime entre ce qu’on dit et ce qu’on fait. Dans le passage d’aujourd’hui, Marc décrit l’expulsion d’un démon pour nous dire, probablement, que le meilleur des enseignements est l’action. Un enseignement vrai met en relief la cohérence interne entre ce qu’on dit et ce qu’on fait. Une action vraie est celle qui libère l’homme de toute forme de mal.

Amour qui recrée

Tout se passe à la synagogue – Marc le précise deux fois – et, qui plus est, un jour de sabbat, ce qui n’est pas non plus sans importance ! Le lieu, la synagogue, et le moment, le sabbat, nous montrent quelle est cette action du Dieu créateur et libérateur que Jésus vient proclamer. Les temps sont accomplis, oui, puisque le Mal est vaincu. Jésus n’agresse pas l’esprit impur, mais ce dernier se sent agressé par cette seule présence de Jésus. Car ce face à face avec le Dieu Saint, avec la bonté absolue, lui est intolérable, lui qui est l’impur, c’est-à-dire en grec exactement le contraire, l’incompatible avec le Dieu Saint. Mis en présence de celui qui sauve les êtres humains de tout mal, l’esprit impur, l’esprit déshumanisant, se démasque lui-même, reconnaissant l’autorité de Jésus. Jésus fait taire l’esprit impur de la même manière qu’il a apaisé la mer lors de la tempête sur le lac. Peut-être parce que ce ne sont pas des belles paroles que Jésus attend, car une déclaration, même exacte, ne constitue pas forcément une profession de foi. Encore une fois il ne s’agit pas seulement de parler. Il s’agit agir en cohérence avec la parole énoncée.

Amour qui libère

Encore un cri de la part de l’esprit impur et l’homme possédé est délivré, l’esprit impur est expulsé. Alors les langues se délient pour reconnaître l’importance de l’événement : « Saisis de frayeur, tous s’interrogeaient : Qu’est-ce que cela veut dire ? » Ce récit de Marc se clôt donc sur une question : « Qu’est-ce que cela veut dire ? » Il est très probable qu’ici l’évangéliste nous explique le rôle des miracles et des actes de puissance de Jésus en général : les miracles interrogent, ils font signe. Les disciples se sont ceux qui écoutent celui que le peuple d’Israël a attendu si longtemps. En Jésus ils reconnaissent le prophète qui a été promis au peuple de l’Alliance. Ce prophète est choisi par Dieu et par nul autre qui doit conduire ses frères ; il est issu du peuple de l’Alliance, il transmet fidèlement la Parole de Dieu et nulle autre ; et enfin, il est vital de l’écouter. Une vraie parole nous interroge toujours.

On peut sans cesse être saisis de frayeur et s’interroger : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité ! ». Peut-être cela veut-il dire tout simplement ce que Saint Paul dit aux croyants de Corinthe : « J’aimerais vous voir libres de tout souci ». Voici le plan de Dieu pour l’humanité. Jésus, la révélation de Dieu, vient pour nous rendre libres, et son amour, son autorité, est au service de cette mission. Nous sommes invités à faire de même !

Édouard Shatov

Lecture de l’Évangile et homélie au cours de l’Eucharistie du 31 décembre 2021


  • Catégories

  • Articles récents

  • Archives


  • Inscrivez-vous à notre infolettre

    Si vous désirez recevoir le commentaire de l'Évangile du dimanche chaque semaine et des informations sur les activités et événements du Montmartre, inscrivez-vous à la liste des amis du Montmartre.

    Êtes-vous inscrit.e, mais vous ne recevez pas l'infolettre ? Veuillez vous inscrire à nouveau. Vous devrez confirmer votre abonnement dans le courriel de confirmation qui vous sera ensuite envoyé. Vérifiez également vos messages indésirables.


    Faire un don

    Le Montmartre est enregistré en tant qu’organisme sans but lucratif.
    Vos dons sont appréciés et contribuent au maintien des activités au Montmartre.