Les sections du Montmartre à visiter :

QUE NOTRE COEUR S’OUVRE !

10 octobre 2020 / Articles, Éditorial-Infolettre

À la veille de la fête de saint François d’Assise, le Pape François signe sa troisième lettre encyclique : FRATELLI TUTTI. Je crois ne pas me tromper en disant que le thème principal de ce texte est : Toutes et tous – frères et sœurs. Dans cette lettre, le Pape François s’adresse bien aux hommes et aux femmes de ce temps, et les nomme comme suit : hommes et femmes.

Le Pape est animé d’un désir universel d’humanité. Il précise bien qu’ensemble nous devons faire renaître ce désir ainsi que celui de la bienfaisance. Il cite saint François qui nous invite à un amour qui surmonte les barrières de la géographie et de l’espace. Ce saint François d’Assise déclare heureux celui qui aime l’autre « … autant lorsqu’il serait loin de lui que quand il serait avec lui ». C’est d’une actualité inouïe même en absence de pandémie.

J’aimerais attirer votre attention sur un aspect de cette encyclique qui nous a en tant que communauté chrétienne, celle du Montmartre de Québec. Il s’agit de la tendresse de Dieu pour et dans le monde. Sans ignorer les autres aspects de la lettre du Saint Père, portons notre attention sur celui-ci : le Pape demande: « Qu’est-ce que la tendresse? ». Et il nous suggère une réponse : « C’est l’amour qui se fait proche et se concrétise. C’est un mouvement qui part du cœur et arrive aux yeux, aux oreilles, aux mains… La tendresse est le chemin à suivre par les femmes et les hommes les plus forts et les plus courageux ». Voilà! C’est si simple et si exigeant à la fois!

Cet amour se réalise toujours sur le chemin du dialogue que nous sommes conviés à cultiver. Cet amour est aussi une promesse qui peut libérer de nouvelles énergies rationnelles, intellectuelles, culturelles et spirituelles. Le Pape écrit encore : « Entre l’indifférence égoïste et la protestation violente, il a une option possible: le dialogue. Le dialogue entre les générations, dans le peuple, car tous nous sommes peuple en demeurant ouverts à la vérité. Un pays grandit quand dialoguent de façon constructive ses diverses richesses culturelles: la culture populaire, la culture universitaire, la culture des jeunes, la culture artistique et technologique, la culture économique, la culture de la famille et la culture des médias ». Je suis convaincu que chacun et chacune, ici au Montmartre, ainsi que nos amis et amies pouvons nous engager davantage sur ce chemin du dialogue.

« La vie, c’est l’art de la rencontre, même s’il y a tant de désaccords dans la vie », chantait Vinicius De Moraes, dans sa chanson SAMBA de la bendiciónet que le Pape cite. Alors, nous avons à reconnaître à l’autre le droit d’être lui même, d’être différent. Dans la rencontre et dans le dialogue, on discerne toujours la vérité et l’amour plus profondément que quand il s’agit de nos propres vérités, fort limitées. En cela le pape nous encourage à cultiver la bienveillance : « l’autre ne doit jamais être enfermé dans ce qu’il a pu dire ou faire, mais il doit être considéré selon la promesse qui laisse toujours une lueur d’espérance ».

Le Pape invite le monde entier à la réconciliation : « La vraie réconciliation … loin de fuir le conflit se réalise plutôt dans le conflit en le dépassant par le dialogue et la négociation transparente, sincère et patiente. La lutte entre divers secteurs – si elle renonce aux actes d’hostilité et à la haine mutuelle – se change peu à peu en une légitime discussion d’intérêts, lutte fondée sur la recherche de la justice ».

Je termine ma réflexion par une autre pensée du Pape dans sa lettre encyclique : « il ne s’agit pas de vivre plus light, ou de cacher les convictions qui nous animent afin de pouvoir rencontrer les autres qui pensent différemment (…) parce que, plus une identité est profonde, solide et riche, plus elle tendra à enrichir les autres avec sa contribution spécifique ».

Sommes-nous prêtes et prêts pour les rencontres qui nous dérangent, lesquelles en même temps nous font grandir ensemble dans l’humanité ?

Je vous souhaite une très bonne lecture de la lettre du Pape. IL A ÉCRIT A CHACUN ET CHACUNE D’ENTRE NOUS !

Édouard Shatov



Inscrivez-vous à notre infolettre

Si vous désirez recevoir le commentaire de l'Évangile du dimanche chaque semaine et des informations sur les activités et événements du Montmartre, inscrivez-vous à la liste des amis du Montmartre.

Êtes-vous inscrit.e, mais vous ne recevez pas l'infolettre ? Veuillez vous inscrire à nouveau. Vous devrez confirmer votre abonnement dans le courriel de confirmation qui vous sera ensuite envoyé. Vérifiez également vos messages indésirables.