Les sections du Montmartre à visiter :

HUMANITÉ ET SAINTETÉ

30 octobre 2020 / Articles, Éditorial-Infolettre

Bien aimées et bien aimés. « Voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes ». C’est avec ces mots que saint Jean nous parle à l’occasion de la fête de la Toussaint, que nous célébrons chaque premier novembre.

Cette année, cette fête des saints et des saintes tombe un dimanche. Voilà qui souligne encore davantage le lien de cette fête avec la Résurrection de Jésus-Christ. La fête de l’amour de Dieu – manifesté dans la victoire ultime de Jésus, de Dieu, sur la mort – est liée intimement à la sainteté de Dieu, à l’appel à la sainteté de chacune et de chacun de nous.

C’est précisément là que surgit la difficulté des temps présents. Je peux me tromper, mais la préoccupation de l’appel à la sainteté semble s’être éloignée des soucis de l’être humain contemporain. Toutefois, l’appel è la sainteté s’avère fondamental pour la vie chrétienne, et même pour la simple vie humaine.

Comme nous le rappelle notre supérieur général, le Père Benoît Grière, dans sa dernière lettre : C’EST MOI QUI VOUS AI CHOISIS, lettre adressée à la Congrégation et aux amis (es) de la Congrégation, notre appel à la sainteté est ultimement lié à notre appel à l’humanité. Le Père Grière écrit : « C’est par la bonté divine que nous avons été appelés à l’existence. Le premier appel se réalise dans notre création. Si nous existons, c’est par vocation. La vocation humaine est le préalable à toutes vocations, car Dieu nous a faits à son image et à sa ressemblance. La liberté qui nous a été donnée nous permet alors de suivre le chemin qui nous mène à la Patrie. …Notre tâche est l’humanisation. C’est un exercice délicat qui est fait d’abord d’une grande écoute de la personne, mais aussi de celle de l’Esprit. La Parole de Dieu est le premier interlocuteur pour nous faire découvrir le chemin ».

Cette tâche d’humanisation dans l’existence chrétienne est liée à l’appel à la sainteté. Le Père Grière nous dit encore : « Il faut toujours se rappeler que la première vocation, et la plus importante, est la vocation baptismale ». À partir de notre humanité, Dieu nous propose de devenir ses fils, en Jésus. La sainteté est l’horizon de notre vie et nul n’en est dispensé. Le Pape François, dans son exhortation apostolique Gaudete et Exultate, écrit : « Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve ».

Alors, posons-nous la question suivante, et méditons avant d’y répondre : Où en suis-je et comment je grandis dans mon humanité et dans ma sainteté ?

Et, je vous invite à lire la lettre du Père Benoît Grière. Pour cela, cliquez sur le lien suivant :
http://www.assumptio.org/files/FRA/PDF/Lettera-08_FRA.pdf

Édouard Shatov


  • Catégories

  • Articles récents

  • Archives


  • Inscrivez-vous à notre infolettre

    Si vous désirez recevoir le commentaire de l'Évangile du dimanche chaque semaine et des informations sur les activités et événements du Montmartre, inscrivez-vous à la liste des amis du Montmartre.

    Êtes-vous inscrit.e, mais vous ne recevez pas l'infolettre ? Veuillez vous inscrire à nouveau. Vous devrez confirmer votre abonnement dans le courriel de confirmation qui vous sera ensuite envoyé. Vérifiez également vos messages indésirables.