Les sections du Montmartre à visiter :

DU BIEN BON MONDE

1 juin 2019 / Infolettres

La semaine dernière, nous étions une douzaine au Café Bonne nouvelle du Montmartre. Le nom est prometteur mais pourquoi « Café Bonne nouvelle » alors que nous discutons de l’actualité qui nous choque ?

J’ai voulu faire un petit exercice d’examen de l’actualité au Québec, et hors du Québec, pour voir si nous n’étions pas un peu trop sévères dans nos jugements, trop irritables, trop intolérants, trop « chialeux ». Après tout, les personnes qui font l’actualité, sont toutes, ou presque, de braves personnes !

Voyez les hardis harceleurs de #MeToo et les saints pédophiles surpris qu’on les découvre ; ce sont tous de braves personnes !

Catherine Dorion, députée à l’Assemblée nationale, qui partage sur les réseaux sociaux une photo de son aisselle poilue afin de faire l’éloge du poil. La photo a fait un buzz sur le Web. Scandale et dégoût. Mais le geste vient d’une bonne intention : montrer l’importance des poils, chez les femmes, pour « décomplexer son corps mais aussi un peuple entier ». Bref, messieudames, nous craignons inutilement pour nos institutions difficilement peaufinées, Catherine Dorion, c’est une brave personne.

Monsieur Legault, notre chef d’État, a annoncé il y a quelques jours qu’il fallait en finir avec le dossier des Maternelles 4 ans. Va pour les consultations, a-t-il dit – démocratie sans doute oblige – mais pour sa part, « Ma décision est prise ». Il fera les Maternelles 4 ans. Un chef d’État qui prendrait ainsi des décisions motu proprio serait partout qualifié de tyrannique, mais Monsieur Legault, lui, c’est une brave personne !

Emmanuel Macron, le président de la France, la France que nous aimons pour ses doux paysages, sa gastronomie, sa culture, vient de décorer, de la Légion d’honneur s’il vous plaît, l’écrivain Michel Houellebecq. Pourquoi ? Où est le grand mérite de l’œuvre de Houellebecq ? Houellebecq, c’est l’extase du dégoût, écrit Nancy Huston. De son côté, le journal Le Monde, relevait d’un seul trait que la littérature trash de Houellebecq « c’est ça la France d’aujourd’hui, le degré zéro de la langue et de la littérature comme parfaite illustration du degré zéro de la société ». Légion d’honneur ! !

Quelle désolation ! Comment Monsieur Macron peut-il honorer de la plus haute distinction un écrivain aussi dangereusement vulgaire ? Mais surtout, surtout, pourquoi ? Ce ne sera certes pas lui qui aura pris cette décision contraire à la décence ; on l’aura forcé, c’est ça la politique… Monsieur Macron, lui, est une brave personne !

Justin (cannabis) Trudeau, lui, on n’en parle même pas ; Monsieur Trudeau, c’est une brave personne !

Je ne parlerai pas non plus des salaires scandaleux des hauts dirigeants des sociétés d’État au Québec (105 fois le salaire du petit employé), car toutes et tous « là-haut » sont de braves personnes.

Et puis, le Général de Gaulle ne disait-il pas de Hitler : « Un homme gentil, il me faisait mes tartines ! » Hitler, une bien brave personne au fond… !

MONIQUE LORTIE



Inscrivez-vous à notre infolettre

Si vous désirez recevoir le commentaire de l'Évangile du dimanche chaque semaine et des informations sur les activités et événements du Montmartre, inscrivez-vous à la liste des amis du Montmartre.

Êtes-vous inscrit.e, mais vous ne recevez pas l'infolettre ? Veuillez vous inscrire à nouveau. Vous devrez confirmer votre abonnement dans le courriel de confirmation qui vous sera ensuite envoyé. Vérifiez également vos messages indésirables.